Serial Randomized Comparison of Strut Coverage of Everolimus- and First-Generation Sirolimus-Eluting Stents

Jung Sun Kim, Jeong Hun Kim, Dong Ho Shin, Byeong Keuk Kim, Young Guk Ko, Donghoon Choi, Yangsoo Jang, Myeongki Hong

Research output: Contribution to journalArticle

13 Citations (Scopus)

Abstract

Background: There has not been sufficient data to evaluate the serial vascular healing pattern after everolimus-eluting stent (EES) implantation. Using optical coherence tomography, we compared serial changes in strut coverage of the EES and the first-generation sirolimus-eluting stent (SES). Methods: Sixty patients were randomly assigned to receive either EES (n= 30) or first-generation SES (n= 30) for coronary artery disease. Serial optical coherence tomography evaluation immediately after the procedure, and 3- and 12-month follow-ups were performed in 50 patients with 54 stents (25 patients with 28 EES vs 25 patients with 26 SES). The percentage of uncovered struts was defined as the ratio of uncovered struts to total struts. The primary end point was the percentage of uncovered struts at 12-month follow-up. The secondary primary end point was the percentage of uncovered struts at the 3-month follow-up and the comparative percentage change (δ) of uncovered struts at 3- and 12-month follow-ups of EES vs SES. Results: The percentage of uncovered struts was significantly lower in the EES group compared with the SES group (median value, 6.9%; interquartile range [IQR], 3.9-10.6% vs 11.1%; IQR, 5.5-29.4%, respectively) at the 3-month follow-up (. P= 0.03), and at the 12-month follow-up (median value, 1.3%; IQR, 0.3-3.5% vs 3.6%; IQR, 1.0-9.4%; P= 0.02). The percentage δ of uncovered struts from the 3- to the 12-month follow-up was similar (-7.0 ± 6.9% in EES vs-10.5 ± 13.6% in SES; P= 0.24). Conclusions: The EES group showed more favourable stent strut coverage than the first-generation SES group at the early and late periods after stent implantation. These findings suggest that EES have a more beneficial effect for vascular healing. Introduction: Nous ne disposons pas suffisamment de données pour évaluer le profil sériel de la cicatrisation vasculaire après l'implantation de l'endoprothèse à élution d'évérolimus (EÉÉ). À l'aide de la tomographie par cohérence optique, nous avons comparé les changements sériels de la couverture d'entretoises de l'EÉÉ et de l'endoprothèse à élution de sirolimus (EÉS) de première génération. Méthodes: Nous avons réparti de manière aléatoire 60 patients souffrant d'une coronaropathie vers l'implantation d'EÉÉ (n= 30) ou de EÉS de première génération (n= 30). Nous avons réalisé l'évaluation sérielle de la tomographie par cohérence optique de 54 endoprothèses chez 50 patients (28 EÉÉ chez 25 patients vs 26 EÉS chez 25 patients) immédiatement après l'intervention, et aux suivis à 3 mois et à 12 mois. Le pourcentage d'entretoises non couvertes a été défini par le ratio des entretoises non couvertes par rapport aux entretoises totales. Le critère de jugement principal était le pourcentage des entretoises non couvertes au suivi à 12 mois. Le critère de jugement secondaire était le pourcentage des entretoises non couvertes au suivi à 3 mois et le changement dans le pourcentage comparatif (δ) des entretoises non couvertes des EÉÉ vs EÉS aux suivis à 3 mois et à 12 mois. Résultats: Le pourcentage d'entretoises non couvertes était significativement plus faible dans le groupe d'EÉÉ que dans le groupe d'EÉS (valeur médiane, 6,9 %; intervalle interquartile [IIQ], 3,9-10,6 % vs 11,1 %; IIQ, 5,5-29,4 %, respectivement) au suivi à 3 mois (. P= 0,03) et au suivi à 12 mois (valeur médiane, 1,3 %; IIQ, 0,3-3,5 % vs 3,6 %; IIQ, 1,0-9,4 %; P= 0,02). Le pourcentage δ des entretoises non couvertes des suivis à 3 mois et à 12 mois était similaire (-7,0 ± 6,9%dans le groupe EÉÉ vs-10,5 ± 13,6 % dans le groupe EÉS; P=0,24). Conclusions: Le groupe EÉÉ a montré une couverture d'entretoises plus favorable que le groupe EÉS de première génération aux périodes précoce et tardive après l'implantation. Ces résultats suggèrent que les EÉÉ ont un effet plus bénéfique sur la cicatrisation vasculaire.

Original languageEnglish
Pages (from-to)723-730
Number of pages8
JournalCanadian Journal of Cardiology
Volume31
Issue number6
DOIs
Publication statusPublished - 2015 Jun 1

Fingerprint

Sirolimus
Stents
Everolimus
Optical Coherence Tomography
Cicatrix
Blood Vessels

All Science Journal Classification (ASJC) codes

  • Cardiology and Cardiovascular Medicine

Cite this

Kim, Jung Sun ; Kim, Jeong Hun ; Shin, Dong Ho ; Kim, Byeong Keuk ; Ko, Young Guk ; Choi, Donghoon ; Jang, Yangsoo ; Hong, Myeongki. / Serial Randomized Comparison of Strut Coverage of Everolimus- and First-Generation Sirolimus-Eluting Stents. In: Canadian Journal of Cardiology. 2015 ; Vol. 31, No. 6. pp. 723-730.
@article{d8d8d9e923ea441db90140373e186127,
title = "Serial Randomized Comparison of Strut Coverage of Everolimus- and First-Generation Sirolimus-Eluting Stents",
abstract = "Background: There has not been sufficient data to evaluate the serial vascular healing pattern after everolimus-eluting stent (EES) implantation. Using optical coherence tomography, we compared serial changes in strut coverage of the EES and the first-generation sirolimus-eluting stent (SES). Methods: Sixty patients were randomly assigned to receive either EES (n= 30) or first-generation SES (n= 30) for coronary artery disease. Serial optical coherence tomography evaluation immediately after the procedure, and 3- and 12-month follow-ups were performed in 50 patients with 54 stents (25 patients with 28 EES vs 25 patients with 26 SES). The percentage of uncovered struts was defined as the ratio of uncovered struts to total struts. The primary end point was the percentage of uncovered struts at 12-month follow-up. The secondary primary end point was the percentage of uncovered struts at the 3-month follow-up and the comparative percentage change (δ) of uncovered struts at 3- and 12-month follow-ups of EES vs SES. Results: The percentage of uncovered struts was significantly lower in the EES group compared with the SES group (median value, 6.9{\%}; interquartile range [IQR], 3.9-10.6{\%} vs 11.1{\%}; IQR, 5.5-29.4{\%}, respectively) at the 3-month follow-up (. P= 0.03), and at the 12-month follow-up (median value, 1.3{\%}; IQR, 0.3-3.5{\%} vs 3.6{\%}; IQR, 1.0-9.4{\%}; P= 0.02). The percentage δ of uncovered struts from the 3- to the 12-month follow-up was similar (-7.0 ± 6.9{\%} in EES vs-10.5 ± 13.6{\%} in SES; P= 0.24). Conclusions: The EES group showed more favourable stent strut coverage than the first-generation SES group at the early and late periods after stent implantation. These findings suggest that EES have a more beneficial effect for vascular healing. Introduction: Nous ne disposons pas suffisamment de donn{\'e}es pour {\'e}valuer le profil s{\'e}riel de la cicatrisation vasculaire apr{\`e}s l'implantation de l'endoproth{\`e}se {\`a} {\'e}lution d'{\'e}v{\'e}rolimus (E{\'E}{\'E}). {\`A} l'aide de la tomographie par coh{\'e}rence optique, nous avons compar{\'e} les changements s{\'e}riels de la couverture d'entretoises de l'E{\'E}{\'E} et de l'endoproth{\`e}se {\`a} {\'e}lution de sirolimus (E{\'E}S) de premi{\`e}re g{\'e}n{\'e}ration. M{\'e}thodes: Nous avons r{\'e}parti de mani{\`e}re al{\'e}atoire 60 patients souffrant d'une coronaropathie vers l'implantation d'E{\'E}{\'E} (n= 30) ou de E{\'E}S de premi{\`e}re g{\'e}n{\'e}ration (n= 30). Nous avons r{\'e}alis{\'e} l'{\'e}valuation s{\'e}rielle de la tomographie par coh{\'e}rence optique de 54 endoproth{\`e}ses chez 50 patients (28 E{\'E}{\'E} chez 25 patients vs 26 E{\'E}S chez 25 patients) imm{\'e}diatement apr{\`e}s l'intervention, et aux suivis {\`a} 3 mois et {\`a} 12 mois. Le pourcentage d'entretoises non couvertes a {\'e}t{\'e} d{\'e}fini par le ratio des entretoises non couvertes par rapport aux entretoises totales. Le crit{\`e}re de jugement principal {\'e}tait le pourcentage des entretoises non couvertes au suivi {\`a} 12 mois. Le crit{\`e}re de jugement secondaire {\'e}tait le pourcentage des entretoises non couvertes au suivi {\`a} 3 mois et le changement dans le pourcentage comparatif (δ) des entretoises non couvertes des E{\'E}{\'E} vs E{\'E}S aux suivis {\`a} 3 mois et {\`a} 12 mois. R{\'e}sultats: Le pourcentage d'entretoises non couvertes {\'e}tait significativement plus faible dans le groupe d'E{\'E}{\'E} que dans le groupe d'E{\'E}S (valeur m{\'e}diane, 6,9 {\%}; intervalle interquartile [IIQ], 3,9-10,6 {\%} vs 11,1 {\%}; IIQ, 5,5-29,4 {\%}, respectivement) au suivi {\`a} 3 mois (. P= 0,03) et au suivi {\`a} 12 mois (valeur m{\'e}diane, 1,3 {\%}; IIQ, 0,3-3,5 {\%} vs 3,6 {\%}; IIQ, 1,0-9,4 {\%}; P= 0,02). Le pourcentage δ des entretoises non couvertes des suivis {\`a} 3 mois et {\`a} 12 mois {\'e}tait similaire (-7,0 ± 6,9{\%}dans le groupe E{\'E}{\'E} vs-10,5 ± 13,6 {\%} dans le groupe E{\'E}S; P=0,24). Conclusions: Le groupe E{\'E}{\'E} a montr{\'e} une couverture d'entretoises plus favorable que le groupe E{\'E}S de premi{\`e}re g{\'e}n{\'e}ration aux p{\'e}riodes pr{\'e}coce et tardive apr{\`e}s l'implantation. Ces r{\'e}sultats sugg{\`e}rent que les E{\'E}{\'E} ont un effet plus b{\'e}n{\'e}fique sur la cicatrisation vasculaire.",
author = "Kim, {Jung Sun} and Kim, {Jeong Hun} and Shin, {Dong Ho} and Kim, {Byeong Keuk} and Ko, {Young Guk} and Donghoon Choi and Yangsoo Jang and Myeongki Hong",
year = "2015",
month = "6",
day = "1",
doi = "10.1016/j.cjca.2015.01.002",
language = "English",
volume = "31",
pages = "723--730",
journal = "Canadian Journal of Cardiology",
issn = "0828-282X",
publisher = "Pulsus Group Inc.",
number = "6",

}

Serial Randomized Comparison of Strut Coverage of Everolimus- and First-Generation Sirolimus-Eluting Stents. / Kim, Jung Sun; Kim, Jeong Hun; Shin, Dong Ho; Kim, Byeong Keuk; Ko, Young Guk; Choi, Donghoon; Jang, Yangsoo; Hong, Myeongki.

In: Canadian Journal of Cardiology, Vol. 31, No. 6, 01.06.2015, p. 723-730.

Research output: Contribution to journalArticle

TY - JOUR

T1 - Serial Randomized Comparison of Strut Coverage of Everolimus- and First-Generation Sirolimus-Eluting Stents

AU - Kim, Jung Sun

AU - Kim, Jeong Hun

AU - Shin, Dong Ho

AU - Kim, Byeong Keuk

AU - Ko, Young Guk

AU - Choi, Donghoon

AU - Jang, Yangsoo

AU - Hong, Myeongki

PY - 2015/6/1

Y1 - 2015/6/1

N2 - Background: There has not been sufficient data to evaluate the serial vascular healing pattern after everolimus-eluting stent (EES) implantation. Using optical coherence tomography, we compared serial changes in strut coverage of the EES and the first-generation sirolimus-eluting stent (SES). Methods: Sixty patients were randomly assigned to receive either EES (n= 30) or first-generation SES (n= 30) for coronary artery disease. Serial optical coherence tomography evaluation immediately after the procedure, and 3- and 12-month follow-ups were performed in 50 patients with 54 stents (25 patients with 28 EES vs 25 patients with 26 SES). The percentage of uncovered struts was defined as the ratio of uncovered struts to total struts. The primary end point was the percentage of uncovered struts at 12-month follow-up. The secondary primary end point was the percentage of uncovered struts at the 3-month follow-up and the comparative percentage change (δ) of uncovered struts at 3- and 12-month follow-ups of EES vs SES. Results: The percentage of uncovered struts was significantly lower in the EES group compared with the SES group (median value, 6.9%; interquartile range [IQR], 3.9-10.6% vs 11.1%; IQR, 5.5-29.4%, respectively) at the 3-month follow-up (. P= 0.03), and at the 12-month follow-up (median value, 1.3%; IQR, 0.3-3.5% vs 3.6%; IQR, 1.0-9.4%; P= 0.02). The percentage δ of uncovered struts from the 3- to the 12-month follow-up was similar (-7.0 ± 6.9% in EES vs-10.5 ± 13.6% in SES; P= 0.24). Conclusions: The EES group showed more favourable stent strut coverage than the first-generation SES group at the early and late periods after stent implantation. These findings suggest that EES have a more beneficial effect for vascular healing. Introduction: Nous ne disposons pas suffisamment de données pour évaluer le profil sériel de la cicatrisation vasculaire après l'implantation de l'endoprothèse à élution d'évérolimus (EÉÉ). À l'aide de la tomographie par cohérence optique, nous avons comparé les changements sériels de la couverture d'entretoises de l'EÉÉ et de l'endoprothèse à élution de sirolimus (EÉS) de première génération. Méthodes: Nous avons réparti de manière aléatoire 60 patients souffrant d'une coronaropathie vers l'implantation d'EÉÉ (n= 30) ou de EÉS de première génération (n= 30). Nous avons réalisé l'évaluation sérielle de la tomographie par cohérence optique de 54 endoprothèses chez 50 patients (28 EÉÉ chez 25 patients vs 26 EÉS chez 25 patients) immédiatement après l'intervention, et aux suivis à 3 mois et à 12 mois. Le pourcentage d'entretoises non couvertes a été défini par le ratio des entretoises non couvertes par rapport aux entretoises totales. Le critère de jugement principal était le pourcentage des entretoises non couvertes au suivi à 12 mois. Le critère de jugement secondaire était le pourcentage des entretoises non couvertes au suivi à 3 mois et le changement dans le pourcentage comparatif (δ) des entretoises non couvertes des EÉÉ vs EÉS aux suivis à 3 mois et à 12 mois. Résultats: Le pourcentage d'entretoises non couvertes était significativement plus faible dans le groupe d'EÉÉ que dans le groupe d'EÉS (valeur médiane, 6,9 %; intervalle interquartile [IIQ], 3,9-10,6 % vs 11,1 %; IIQ, 5,5-29,4 %, respectivement) au suivi à 3 mois (. P= 0,03) et au suivi à 12 mois (valeur médiane, 1,3 %; IIQ, 0,3-3,5 % vs 3,6 %; IIQ, 1,0-9,4 %; P= 0,02). Le pourcentage δ des entretoises non couvertes des suivis à 3 mois et à 12 mois était similaire (-7,0 ± 6,9%dans le groupe EÉÉ vs-10,5 ± 13,6 % dans le groupe EÉS; P=0,24). Conclusions: Le groupe EÉÉ a montré une couverture d'entretoises plus favorable que le groupe EÉS de première génération aux périodes précoce et tardive après l'implantation. Ces résultats suggèrent que les EÉÉ ont un effet plus bénéfique sur la cicatrisation vasculaire.

AB - Background: There has not been sufficient data to evaluate the serial vascular healing pattern after everolimus-eluting stent (EES) implantation. Using optical coherence tomography, we compared serial changes in strut coverage of the EES and the first-generation sirolimus-eluting stent (SES). Methods: Sixty patients were randomly assigned to receive either EES (n= 30) or first-generation SES (n= 30) for coronary artery disease. Serial optical coherence tomography evaluation immediately after the procedure, and 3- and 12-month follow-ups were performed in 50 patients with 54 stents (25 patients with 28 EES vs 25 patients with 26 SES). The percentage of uncovered struts was defined as the ratio of uncovered struts to total struts. The primary end point was the percentage of uncovered struts at 12-month follow-up. The secondary primary end point was the percentage of uncovered struts at the 3-month follow-up and the comparative percentage change (δ) of uncovered struts at 3- and 12-month follow-ups of EES vs SES. Results: The percentage of uncovered struts was significantly lower in the EES group compared with the SES group (median value, 6.9%; interquartile range [IQR], 3.9-10.6% vs 11.1%; IQR, 5.5-29.4%, respectively) at the 3-month follow-up (. P= 0.03), and at the 12-month follow-up (median value, 1.3%; IQR, 0.3-3.5% vs 3.6%; IQR, 1.0-9.4%; P= 0.02). The percentage δ of uncovered struts from the 3- to the 12-month follow-up was similar (-7.0 ± 6.9% in EES vs-10.5 ± 13.6% in SES; P= 0.24). Conclusions: The EES group showed more favourable stent strut coverage than the first-generation SES group at the early and late periods after stent implantation. These findings suggest that EES have a more beneficial effect for vascular healing. Introduction: Nous ne disposons pas suffisamment de données pour évaluer le profil sériel de la cicatrisation vasculaire après l'implantation de l'endoprothèse à élution d'évérolimus (EÉÉ). À l'aide de la tomographie par cohérence optique, nous avons comparé les changements sériels de la couverture d'entretoises de l'EÉÉ et de l'endoprothèse à élution de sirolimus (EÉS) de première génération. Méthodes: Nous avons réparti de manière aléatoire 60 patients souffrant d'une coronaropathie vers l'implantation d'EÉÉ (n= 30) ou de EÉS de première génération (n= 30). Nous avons réalisé l'évaluation sérielle de la tomographie par cohérence optique de 54 endoprothèses chez 50 patients (28 EÉÉ chez 25 patients vs 26 EÉS chez 25 patients) immédiatement après l'intervention, et aux suivis à 3 mois et à 12 mois. Le pourcentage d'entretoises non couvertes a été défini par le ratio des entretoises non couvertes par rapport aux entretoises totales. Le critère de jugement principal était le pourcentage des entretoises non couvertes au suivi à 12 mois. Le critère de jugement secondaire était le pourcentage des entretoises non couvertes au suivi à 3 mois et le changement dans le pourcentage comparatif (δ) des entretoises non couvertes des EÉÉ vs EÉS aux suivis à 3 mois et à 12 mois. Résultats: Le pourcentage d'entretoises non couvertes était significativement plus faible dans le groupe d'EÉÉ que dans le groupe d'EÉS (valeur médiane, 6,9 %; intervalle interquartile [IIQ], 3,9-10,6 % vs 11,1 %; IIQ, 5,5-29,4 %, respectivement) au suivi à 3 mois (. P= 0,03) et au suivi à 12 mois (valeur médiane, 1,3 %; IIQ, 0,3-3,5 % vs 3,6 %; IIQ, 1,0-9,4 %; P= 0,02). Le pourcentage δ des entretoises non couvertes des suivis à 3 mois et à 12 mois était similaire (-7,0 ± 6,9%dans le groupe EÉÉ vs-10,5 ± 13,6 % dans le groupe EÉS; P=0,24). Conclusions: Le groupe EÉÉ a montré une couverture d'entretoises plus favorable que le groupe EÉS de première génération aux périodes précoce et tardive après l'implantation. Ces résultats suggèrent que les EÉÉ ont un effet plus bénéfique sur la cicatrisation vasculaire.

UR - http://www.scopus.com/inward/record.url?scp=84929839193&partnerID=8YFLogxK

UR - http://www.scopus.com/inward/citedby.url?scp=84929839193&partnerID=8YFLogxK

U2 - 10.1016/j.cjca.2015.01.002

DO - 10.1016/j.cjca.2015.01.002

M3 - Article

C2 - 25882337

AN - SCOPUS:84929839193

VL - 31

SP - 723

EP - 730

JO - Canadian Journal of Cardiology

JF - Canadian Journal of Cardiology

SN - 0828-282X

IS - 6

ER -